Du 17 avril au 5 juin 2010

Exposition / Ilots à distiller / Christophe Clottes

Exposition / Ilots à distiller / Christophe Clottes

Nous avons invité le plasticien Christophe Clottes en résidence avec le souhait formulé qu’il intervienne dans l’espace public de Nègrepelisse et qu’il questionne le paysage ainsi que le végétal. Promenades dans les lotissements pavillonnaires de la ville, les champs de céréales, les vergers et prairies environnants, observation de colombiers, Christophe Clottes s’est immergé dans ces espaces afin d’en « extraire la partie la plus volatile ». Le travail qu’il présente à La cuisine prend ainsi la forme de séries de dessins, Echo d’un segment d’horizon et Echo d’un îlot qui interrogent et restituent sa perception des lieux, mais aussi d’installations visant notamment la réactivation d’un pigeonnier en friche à l’aide de nichoirs comestibles.

Stéphanie Sagot, directrice artistique


L’exposition

Christophe Clottes traverse, explore, appréhende le territoire qui lui est donné comme sujet de réflexion.
Après quelques jours en résidence dans la commune de Nègrepelisse une forte dichotomie dans le paysage retient son attention. Le cœur de la ville, porte les traces d’une vie de village avec son organisation traditionnelle : l’église, le château, le bourg. Autour de ce noyau central la ville s’est récemment déployée sur les grandes étendues agricoles modifiant de ce fait la fonction des sols. De nouveaux bâtiments se construisent et prennent placent dans le paysage, redessinant une autre silhouette à la commune. Le paysage n’en est que plus intriguant. Ces espaces périphériques en mutation attirent le regard de Christophe Clottes, une réflexion s’amorce et annonce les prémices d’une œuvre en résonance avec cet environnement en devenir.

Christophe Clottes rend visible son travail de recherche à travers une exposition à la médiathèque de Nègrepelisse et l’implantation de deux installations dans l’espace public.

« Mon regard se tourne vers ces espaces en friche ou en jachère, enclavés, cernés de construction, zones d’expansion en latence, moment entre cultivé et bâti où remonte à la surface le sauvage de la terre. Dans cet ingéré, cette vitalité spontanée, il y a de l’ingérable comestible, un paysage pour petits creux...
L’intention est d’interroger les rapports souvent paradoxaux que l’on peut entretenir avec de tels lieux. Questionner la définition des limites et ce que cela génère comme perception du lieu, image en creux ou par défaut qui tente de s’isoler du contexte. »

Christophe Clottes

Vue de l'exposition, Ilots à distiller, Christophe Clottes, 2010. Production La cuisine, centre d'art et de design.Vue de l’exposition, Ilots à distiller, Christophe Clottes, 2010. Production La cuisine, centre d’art et de design.

Le Samedi 24 avril à partir de 11h00, à la médiathèque de Nègrepelisse :

- Présentation du projet de résidence par Christophe Clottes
- Parcours dans Nègrepelisse pour découvrir les installations dans l’espace public.
- Vernissage de l’exposition

Événements proposés autour de l’exposition

Le samedi 17 avril à 16h – RDV à la médiathèque
Récoltes de végétaux comestibles en présence de l’artiste
Pour le premier jour de l’exposition et à partir de la proposition de Christophe Clottes : « paysages ingérés », l’animatrice nature, Sylvie Delmas nous accompagnera dans l’observation de paysages en friche, et la récolte de végétaux comestibles.

Le mercredi 12 mai à 10h30 à la Médiathèque de Nègrepelisse
L’association Réel propose des lectures de contes en lien avec l’exposition Îlots à distiller pour les enfants à partir de 6 ans et leurs parents.

Le samedi 22 mai à partir de 20h à la salle des fêtes de St Antonin Noble Val
La cuisine et l’association Le Fond et la Forme proposent deux projections de films :

- Conservation-Conversation, Antoine Boutet, vidéo, 38 min, 2005, projet soutenu par l’Atelier des Arques.
Conservation - Conversation est le portrait d’un taxidermiste singulier. Tout en appliquant des gestes précis et routiniers à une forma animale, ses souvenirs ressurgissent, peuplés de fantômes et de phénomènes étranges. Un bout de nature artificielle dans les mains d’un artisan télépathe.

- Chats errants (Zones temporaires d’inutilités), film de Yaël André, 1h09, Cobra production, 2007.
Philosopher avec humour sur les terrains vagues et autres espaces vides de nos villes et, plus largement, sur l’inutilité. Une perle d’intelligence décalée.

Accueil de groupe / médiation culturelle

Visite commentée pour les groupes sur rendez-vous.
Visites pédagogiques et possibilité d’ateliers de pratique artistique pour le public scolaire et CLAE.
Un dossier pédagogique sur l’exposition Îlots à distiller à destination des enseignants du 1er et 2ème degré est téléchargeable ci-dessous pour découvrir les modalités de la visite et la préparer en amont avec vos élèves