Du 19 septembre au 7 novembre 2009

Exposition / La fabrique végétale / Gilles Belley

Exposition / La fabrique végétale / Gilles Belley

Depuis 2007, La cuisine développe une recherche prospective en partenariat avec le Laboratoire de Chimie Agro-Industrielle (LCA-CRT-CATAR) de Toulouse. Chaque année, La cuisine invite ainsi des designers à expérimenter et à envisager de nouveaux usages pour ces matériaux éco-conçus mis au point par ces chercheurs. Sébastien Cordoléani et Franck Fontana ont inauguré ce travail en proposant de nouvelles applications liées à l’horticulture afin de passer « de la terre à la table ». Le collectif Duende a réalisé le second volet de cette programmation dans une approche plus anthropologique, où il s’agissait de proposer des scénarios d’usage basés sur certains rituels alimentaires accompagnant la naissance, en imaginant notamment de nouveaux matériaux conçus à base de lait maternel. Pour cette troisième année qui conclut ce cycle de recherche, Gilles Belley explore ces agro-matériaux dans leur dimension symbolique afin de questionner la notion de Nature dans l’univers domestique.

Stéphanie Sagot, directrice artistique


L’exposition

L’exposition de Gilles Belley restitue un état des recherches du designer dans le cadre d’une invitation formulée par La cuisine et d’une rencontre avec le laboratoire de chimie agro-industrielle, le LCA-CRT-CATAR. Partant des propriétés naturelles des agro-matériaux, (matériaux naturels issus des déchets de l’agriculture), il a basé sa réflexion sur l’idée de réintroduction de la nature dans l’habitat.

Évènements autour de l’exposition

Rencontres-conférences avec Gilles Belley
Mercredi 7 octobre à 16hoo à la médiathèque de Nègrepelisse
Jeudi 8 octobre à 18hoo à l’auditorium de Montauban, centre universitaire de Tarn et Garonne

Lectures
L’association Réel propose des lectures en lien avec l’exposition La fabrique végétale à la médiathèque de Nègrepelisse le samedi 24 octobre à 11h et le mercredi 28 octobre à 15h pour les enfants et leurs parents.

Accueil des publics et médiation culturelle

Visite commentée pour les groupes sur rendez-vous. Visites pédagogiques et possibilité d’ateliers de pratique artistique pour le public scolaire et CLAE. Un dossier pédagogique à destination des enseignants est à télécharger ci-dessous pour découvrir l’exposition et préparer en amont la visite avec les élèves.


Atelier de recherche et de fabrication par Gilles Belley

Etiquetés « durables », les agro-matériaux, élaborés à partir de résidus végétaux, sont cantonnés à des applications où ils remplacent les matières plastiques issues du pétrole. Si elle permet une très relative bonne conscience et l’opportunité du biodégradable, cette approche nie les qualités propres aux agro-matériaux. De fait, ceux-ci trouvent difficilement leurs places dans nos environnements quotidiens.

L’atelier de recherche mené par Gilles Belley propose de considérer ces « nouveaux » matériaux pour ce qu’ils sont, des extraits naturels transformés, et de leur définir des usages spécifiques. Ainsi, à travers une série d’objets utilisant les agro-matériaux, l’atelier de recherche interroge l’infiltration de l’idée nature dans l’univers domestique pour reformuler et imaginer de nouvelles pratiques en symbiose réelle ou symbolique avec le monde végétal.

La collaboration avec le LCA- CRT-CATAR : laboratoire de chimie agro-industrielle

Depuis près de dix ans, le LCA conduit des travaux de recherche et de développement sur les agro-matériaux. Ces derniers s’obtiennent par transformation directe de matières végétales, sans ajout de polymères ou résines synthétiques et sans modification chimique, tout en utilisant les technologies existantes de mise en forme des plastiques.

Ainsi, en utilisant les propriétés plastiques des polymères naturels, pratiquement tous types de formes sont accessibles et en fonction de la matière première utilisée, l’apparence et les propriétés du matériau peuvent être modulées. L’apparence des objets demeure certes assez brute et les propriétés des matériaux sont bien inférieures à celles des plastiques synthétiques mais ils ont un toucher et une odeur particuliers et sont complètement biodégradables. Un bon résumé pour les définir, puisqu’ils sont pour la plupart fibreux, est de dire qu’ils se situent à mi-chemin entre le bois et le plastique. Dans le contexte économique actuel et en raison de leur relative nouveauté, en termes de propriétés, d’apparence, de mise en forme, les agro-matériaux se trouvent cantonnés à des marchés de niches. Pour les promouvoir, les améliorer, les inventer, il est apparu pertinent de les aborder sous un autre angle que celui de l’industrie et de la substitution de matériaux existants : le passage par le design a semblé naturel et évident.

La cuisine, dans sa volonté de faire collaborer artistes, chercheurs et professionnels du secteur agro-alimentaire, dans le cadre de son programme de résidences de designers, a contacté le laboratoire pour envisager un partenariat. Après avoir fait le tour des multiples activités du laboratoire, ces nouveaux matériaux se sont imposés comme vecteur idéal d’un travail commun. Ils constituent à la fois un créneau porteur pour la recherche et une matière formidable pour le design, en particulier pour des projets liés à la table.

Voilà comment est née une collaboration, qui, nous l’espérons tous, ne fait que commencer.

Christine Raynaud et Antoine Rouilly, Laboratoire de Chimie Agro-Industrielle