Le bâtiment

Le bâtiment

La ville de Nègrepelisse a choisi de réhabiliter un site patrimonial, l’ancien château de la commune datant du XIIIème siècle, pour installer des locaux adaptés aux activités du centre d’art. À la suite d’un concours lancé en 2008, RCR Arquitectes (Prix Pritzker 2017) a été retenu pour la réalisation de cet ouvrage. Cabinet d’architectes catalans prestigieux, ils ont remporté de nombreux concours nationaux et internationaux, notamment celui du futur Musée Soulages à Rodez.


Le programme architectural du centre

L’édifice de La cuisine se fond dans l’architecture ancienne du château pour ne faire qu’un. La proposition architecturale de RCR s’appuie sur les ruines du château de Nègrepelisse. Les architectes ont choisi d’utiliser la dimension iconique du château pour donner une identité forte au centre.

Deux corps de bâtiments sont construits parallèlement aux courtines. Conçu comme point de rencontre, ce nouvel équipement comporte une salle d’exposition, un auditorium, une cuisine expérimentale, des espaces pédagogiques, un centre de documentation, un atelier pour les artistes en résidence et des bureaux. Le nouveau bâtiment permet également de donner vie à la cour intérieure du château. Cet espace laisse entrevoir sa potentialité en termes d’organisation d’expositions ou d’évènements notamment pendant la période estivale. La cour, comme à l’époque des châtelains, redevient, sous une nouvelle forme, un lieu de vie et de rassemblement emblématique pour la ville de Nègrepelisse.




Le trio RCR Arquitectes

RCR Arquitectes est un cabinet catalan issu de l’Ecole technique supérieure d’architecture de Vallès, près de Barcelone, et aujourd’hui installé dans la ville de Olot en plein cœur du parc naturel de la Garrotxa, en Espagne.

C’est le paysage de cette région volcanique qui influence leur style architectural. Les formes développées dans leur travail découlent de la lecture de ce paysage, façonné par l’homme : le travail du sol en plateforme, le dynamisme et les reflets de l’eau, la profondeur et le filtre que peut créer la forêt environnante pour le regard, la géologie et la relation entre l’habitat rural et la topographie.

La question du paysage et du terroir, primordiaux dans la réhabilitation du château de Nègrepelisse, a touché RCR :
« La dimension iconique du château donne une identité très forte au centre d’art. Il convient donc de tirer parti de ce supplément d’âme symbolique en consolidant les valeurs identitaires de l’édifice.
Le projet proposé est le résultat d’un questionnement contextuel et singulier sur les résonances possibles entre les potentialités d’un lieu et les énergies sous jacentes d’un programme.
 »
RCR Arquitectes

Le 1er mars 2017, le trio catalan s’est vu remettre le Prix Pritzker pour l’ensemble de leur ouvrage. Ils sont les premiers à recevoir conjointement ce prix souvent considéré comme l’équivalent du prix Nobel en architecture.