Du 8 Juillet au 16 Août 2008

Exposition / Meat Me / Carole Douillard

Exposition / Meat Me / Carole Douillard

« MANGER ENSEMBLE »

La cuisine développe cette année une réflexion sur les enjeux du « manger ensemble ». Il s’agit d’interroger plusieurs typologies de repas, des premiers pas alimentaires de l’Homme aux déjeuners communautaires ou cérémoniaux afin d’en explorer les codes et les rituels. Déclinée en plusieurs volets, cette thématique convoque tour à tour une plasticienne et deux collectifs de designers, invités en résidence à concevoir des créations sur le sujet.

L’artiste nantaise Carole Douillard inaugure cette programmation en travaillant plus spécifiquement sur la notion de repas collectif et, notamment, de repas de quartier. Généralement envisagé comme un dîner visant à créer du lien et de la convivialité entre voisins, le repas de quartier, faisant revivre une tradition plus ancienne, se présente comme une initiative actuellement en vogue en France et à l’étranger. Carole Douillard a interrogé cette pratique à l’échelle de la ville de Nègrepelisse et en a proposé une interprétation personnelle au sein de laquelle elle nous a invité, le 17 mai dernier, à nous livrer à une performance – dégustation où il s’agissait de goûter le corps social.

Cette expérience préliminaire, réalisée en collaboration avec la conserverie Les délices de Caylus, constitue la matière première de son exposition présentée du 8 juillet au 16 aôut 2008 au moulin de Nègrepelisse.

Stéphanie Sagot, directrice artistique de La cuisine

L’exposition

Vernissage le 5 juillet à 12h30 au moulin de Nègrepelisse

Durant sa résidence à Nègrepelisse, Carole Douillard a poursuivi ses recherches sur le lien entre corps intime et espace public en l’inscrivant sur le territoire de la ville de Nègrepelisse.
En réponse à la thématique « manger ensemble », elle a proposé et mis en place un projet artistique et culinaire intitulé « Chair ». Cet événement qu’elle qualifie de « dégustation performative » s’est déroulé au moulin de Nègrepelisse avec la participation active des convives qui ont bien voulu se prêter au jeu. L’invitation consistait à déguster des mets anthropomorphes. À travers ce travail Carole Douillard a choisi de soulever la question de l’anthropophagie.
Dépasser ce tabou et vivre collectivement la transgression de celui-ci a donné à chacun l’occasion de réfléchir à la limite du partage de soi, de la rencontre, et d’échanger leur ressenti sur cette dégustation hors norme.
Dans la continuité du projet de résidence, Carole Douillard présente cet été au moulin de Nègrepelisse une exposition intitulée Me meat. Ce second temps de visibilité du projet de Carole Douillard offre l’occasion de découvrir divers documents et oeuvres qui ont nourri le travail qu’elle a mené à Nègrepelisse, notamment des dessins mais également un film sur la dégustation performative « Chair ».réalisé par le vidéaste et documentariste Thomas Korber.



CAROLE DOUILLARD

Carole Douillard est avant tout Performer. A travers ses performances, elle mène une réflexion sur la relation entre le corps intime et l’espace public, entre le collectif et le singulier.
Par ailleurs, elle réalise des dessins, des photographies ou encore des vidéos. Ces objets sont des « résidus », des traces de performances passées ou des éléments qui nourrissent sa réflexion.

L’ensemble du travail de l’artiste est consultable sur internet

www.carole-douillard.com